Les 3 meilleurs matériaux réfléchissants pour les murs de votre culture de marijuana


Les 3 meilleurs matériaux réfléchissants pour les murs de votre culture de marijuana

Le gros titre qui doit vous concerner : chaque plante, dont le cannabis, nécessite de la lumière pour grandir. Cette lumière alimente également le potentiel développement de vos précieuses têtes en plus d’améliorer la puissance et les rendements.

Lorsqu’elle est cultivée à l’extérieur, la marijuana est la merci de l’intensité et du mouvement naturel du soleil. En intérieur, la manipulation de la lumière est bien plus simple. Une culture bien préparée qui utilise les bons matériaux réfléchissants peut accroître l’exposition de la lumière aux plantes jusqu’à 30 %.

PLUS DE LUMIÈRE VEUT DIRE PLUS DE TÊTES

En plus des besoins typiques tels que le choix de la variété, les nutriments, une bonne circulation de l’air et une température adéquate, l’éclairage est l’un des éléments clé afin de maintenir un plant de cannabis en bonne santé pour qu’il puisse s’épanouir pleinement. Posséder un système d’éclairage décent n’est que la première étape d’une longue bataille ; l’exposition et l’intensité de l’éclairage sont souvent difficiles à réaliser sans accroître les coûts. Un éclairage de haute qualité coûte un certain prix, non seulement l’accrochage et l’installation, mais aussi les coûts pour faire tourner tout votre système.

Les budgets vont varier selon si vous êtes un cultivateur amateur ou expérimenté, mais peu importe les contraintes, investir dans des matériaux réfléchissants de haute qualité vous permettra d’exploiter au mieux votre culture et donc, d’obtenir de meilleurs résultats. Cela vous garantira également un meilleur retour sur investissement que de simplement installer plus de lumières.

Mais souvenez-vous, bien que plus d’éclairage implique de plus grosses têtes, ça ne fait pas tout. Vous devez bien faire en sorte que vos autres conditions environnementales et vos génétiques soient appropriées afin de produire le meilleur résultat final possible.

POURQUOI PRÉPARER VOTRE CULTURE EST IMPORTANT

Savoir où vous allez faire pousser et comment vous allez vous approprier cet espace sont des éléments cruciaux avant d’embarquer dans votre aventure de culture. Cela vous économisera de nombreuses heures, sans oublier un sacré paquet d’argent si vous faites les préparations adéquates.

Pour ce qui est de prendre en compte l’aspect réfléchissant de votre espace de culture, une box permettra de compenser n’importe quelle difficulté que vous pourriez rencontrer. Une box de bonne qualité possède (normalement) d’ores et déjà de bonnes parois réflectives à l’intérieur.

Cependant, si vous souhaitez cultiver dans un autre milieu, préparer les murs est une étape très importante. Plus bas, nous abordons les trois meilleures options pour ce qui est d’installer des matériaux réfléchissants dans votre culture.

1. LE MYLAR DIAMOND

Pouvoir réfléchissant de 90 – 95 %

1. le mylar diamond

Offert en deux versions, le Mylar à motif ou « diamant » est celui qu’il faut choisir. La surface texturée offre un niveau de réflexion de la lumière plus élevé et est moins sujette aux égratignures et aux déchirures, surtout si elle est collée aux murs.

Le Mylar peut également s’appeler Foylon, ce dernier étant légèrement plus durable, tout en contenant également un film anti-détection C3. Le Foylon est une version à l’épreuve de l’infrarouge et, à ce titre, supportera plus de chaleur.

Les deux sont très efficaces pour offrir le meilleur pouvoir réfléchissant possible. Le Mylar standard a une épaisseur de 1 mm ou 2 mm. Optez pour la version plus épaisse et donc, plus durable.

2. FILM PLASTIQUE BLANC & NOIR (PANDA FOIL/PLASTIQUE)

Pouvoir réfléchissant de 85 – 95 %

2. film plastique blanc & noir (panda foil/plastique)

Moins cher que le Mylar, tout en offrant simultanément des niveaux similaires de pouvoir réfléchissant, le plastique “panda” tire son nom du fait que ce matériau est noir d’un côté, et blanc de l’autre. La partie blanche doit toujours être vers l’intérieur, soit vers vos plants de cannabis, tandis que le côté noir lui empêche toute source de lumière de pouvoir entrer.

Le film panda (panda foil) peut être fixé en utilisant des agrafes, des clous ou du scotch. Le seul problème avec ce matériau, c’est qu’il est fait de plastique. Cela sous-entend que s’il est placé trop près de la lumière, il peut fondre et comme vous pouvez l’imaginer, le plastique fondu n’est pas le meilleur réflecteur !

3. PEINTURE BLANCHE MATE AU LATEX

Pouvoir réfléchissant de 80 – 90 %

3. peinture blanche mate au latex

Le moins réfléchissant des trois, mais une option viable pour autant. La peinture au latex est appréciable, car c’est l’option la moins chère, ce qui est surtout pratique si vous avez un grand espace à recouvrir et que vous ne souhaitez pas gaspiller tout votre argent. Choisissez toujours la peinture blanche mate à la laquée. Malgré les apparences, la laquée reflète moins de lumières que les couleurs mates.

La peinture convient également mieux aux surfaces lisses. Si votre espace de culture n’est pas lisse, voire bosselé avec des fissures, alors l’aluminium panda ou le Mylar seront de meilleures options. Pour finir, n’oubliez pas d’apprêter la surface avant d’appliquer la peinture blanche au latex. Cela vous évitera de devoir faire de multiples couches de peinture.

CONSEILS ESSENTIELS

Peu importe le matériau réflecteur que vous choisissez, les conseils suivant vous permettront d’avoir une source égale, équilibrée et optimisée de lumière dans votre culture.

  • Évitez les plis et les fissures. Ceux-ci peuvent créer des zones chaudes lors de la réflexion de la lumière, causant des dommages à vos plantes.
  • Évitez de déchirer. L’application de bandes velcro sur le mur et l’ajout du matériau réfléchissant sur le mur peuvent empêcher d’éventuelles déchirures.
  • Les murs doivent être plats, avec le moins de courbes possibles. L’exposition lumineuse restera uniforme sans créer de zones chaudes ou de zones d’ombre. Si vous devez quand même exploiter des zones qui ne sont pas plates, évitez les coins à 90°. Essayez de courber le coin dans la mesure du possible.
  • Les textures réfléchissantes « style marteau » offrent les meilleures qualités de réflexion de la lumière.
  • Votre matériau réfléchissant se salira avec le temps ; cela diminuera l’efficacité de la lumière réfléchie. Un bon entretien tout au long du cycle de vie de votre cannabis maintiendra une bonne réflexion de la lumière, favorisant ainsi la croissance des plantes et la production de têtes.

LES MATÉRIAUX QUE VOUS NE DEVEZ PAS UTILISER

Les matériaux suivants peuvent sembler être une bonne solution pour réfléchir la lumière, mais il est préférable de ne pas utiliser :

  • Feuille d’aluminium
  • Miroirs