Les avantages de la vaporisation sur la fumette


Les avantages de la vaporisation sur la fumette

La vaporisation est la dernière mode de la communauté du cannabis, promettant d’être une nouvelle façon propre de se défoncer et/ou de prendre ses médicaments avec du cannabis. Pour mieux comprendre les vaporisateurs et les bénéfices qu’ils procurent aux consommateurs de cannabis thérapeutiques et récréatifs, il est important de comprendre leurs fonctionnements.

QU’EST-CE QUE LA VAPORISATION ?

Les vaporisateurs sont de toutes formes et tailles. Peu importe à quoi ils ressemblent, ils fonctionnent sur les principes de convection ou de conduction.

Les vaporisateurs à convection fonctionnent en chauffant l’air autour du cannabis, alors que les vaporisateurs à conduction chauffent généralement la surface sous le cannabis. Dans tous les cas, le but du vaporisateur est de chauffer le cannabis doucement et uniformément jusqu’à ce que les cannabinoïdes de la matière végétale commencent à se vaporiser. Le vaporisateur créé de la vapeur au lieu de la fumée, ce qui est beaucoup moins nuisible pour les poumons durant l’inhalation

LE PROBLÈME DE LA COMBUSTION

LE PROBLÈME DE LA COMBUSTION

Les méthodes traditionnelles pour fumer implique de brûler du cannabis (que ce soit une tête ou du concentré), afin de libérer les éléments actifs présents dans la plante, vers l’atmosphère sous forme de fumée ; qui est ensuite inhalée dans les poumons et les produits chimiques absorbés par le corps.

Le problème de toute combustion (que ce soit pour le cannabis, le tabac, ou un mélange d’herbes funky acheté dans votre headshop) c’est ça :

La chaleur appliquée au cannabis lorsqu’il est fumé est si chaude qu’elle casse les liaisons chimiques entre les atomes de carbone, qui donne l’élément naturel trouvé dans la plante. Cela crée un nouveau groupe d’éléments appelés radicaux libres.

Les radicaux libres sont un groupe d’éléments qui peuvent se combiner entre eux pour créer de nouveaux éléments, dont la majorité sont hautement toxiques et cancérigènes. En inhalant la fumée d’une cigarette, d’un bang, d’un joint, ou d’un blunt, vous inhalez ces produits chimiques profondément dans vos poumons, et exposez votre corps à un cocktail mortel du résultat de ces éléments, comme les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP).

VAPORISATION CONTRE COMBUSTION : LES BASES

Les vaporisateurs ont été conçus pour éviter la combustion associée à la fumée des cigarettes, des joints, des blunts, bangs, etc…
L’invention de la première e-cigarette (qui fonctionne sur les mêmes principes qu’un vaporisateur normal) est attribuée à Hon Lik, un fumeur et inventeur chinois.

Cependant, le premier vaporisateur de cannabis est associé à Eagle Bill, une célébrité du cannabis et un homme de médecine Amérindienne, qui est souvent considéré comme l’un des principaux promoteurs de la vaporisation. Toutefois, certaines preuves archéologiques suggèrent que les vaporisateurs pourraient dater de 5 000 ans avant notre ère.

Les cannabinoïdes trouvés dans le cannabis commencent à se vaporiser autours de 140° C (285° F) et la matière végétale du cannabis séché commence généralement à brûler autours de 200° C (392° F). Un joint normal ou un blunt peut facilement brûler à des températures supérieures à 1000° C (1832° F).

Et même si vous avez des raisons de penser que, en brûlant votre herbe à des températures plus élevées, vous envoyez plus de cannabinoïdes dans votre organisme et plus rapidement, ce n’est pas le cas. En fait, la fumée d’un joint peut contenir près de 90 % de non-cannabinoïdes et plus de 110 HAP.

Les vaporisateurs vous permettent de chauffer doucement votre herbe à la bonne température, pour libérer les éléments clés de la matière végétale sans faire la moindre combustion. Cela expose finalement votre corps à beaucoup moins de produits chimiques et vous permet d’apprécier votre cannabis (ou tout ce que vous fumez habituellement) d’une manière beaucoup plus saine et plus propre.

LES AVANTAGES DU VAPOTAGE :

C’EST PLUS SAIN

En vaporisant votre herbe au lieu de la brûler, vous rendez un énorme service à votre corps. Bien que la plupart des connaisseurs de cannabis aiment à soutenir que fumer du cannabis est moins nocif que le tabac, ce n’est pas vrai.

De nombreuses études ont montré que fumer du cannabis est lié aux nombreux mêmes problèmes respiratoires que de fumer du tabac.[1] Certaines études ont même montré que la fumée de cannabis contient des concentrations supérieures de certains produits chimiques, comme l’ammoniac et le cyanure d’hydrogène

En remplaçant par un vaporisateur, vous évitez tous les effets nocifs associés au tabagisme, tout en continuant à apprécier du cannabis dans toute sa splendeur.

VOUS EN AVEZ POUR VOTRE ARGENT

Fumer gaspille en fait beaucoup d’herbe. Une étude faite par la California NORML et MAPS a montré que fumer envoyait moins de 25 % du THC disponible, dans votre corps.[2] En fait, plus de 80 % des éléments de la fumée de cannabis sont non-cannabinoïdes.

Le vaporisateur, d’un autre côté, a montré qu’il envoyait plus de 45% du THC disponible dans vos têtes vers votre corps. D’autres études suggèrent que jusqu’à 95 % de la vapeur d’un vaporisateur est composée de cannabinoïdes.

Parce que les vaporisateurs libèrent plus de cannabinoïdes dans votre organisme, au final vous consommez moins de cannabis lorsque vous vapotez que lorsque vous fumez, peu importe que vous soyez un utilisateur récréatif ou thérapeutique.

VOUS OBTIENDREZ UN MEILLEUR HIT

Chaque fois que vous brûlez du cannabis, vous perdez beaucoup de terpènes qui donnent à vos têtes son arôme et son goût unique.

Les terpènes sont connus pour être vraiment fragile, et beaucoup d’entre eux sont déjà perdus avant qu’ils ne vous arrivent, pendant le processus de maturation et de séchage, alors vous ne voulez pas en gaspiller plus.

Parce que les vaporisateurs chauffent à des températures plus basses, vous pouvez préserver les saveurs et les arômes uniques de vos têtes. Si vous adorez la saveur et les arômes de votre herbe, la vaporisation est un super moyen de préserver ce qui reste des terpènes, et de vraiment les apprécier.

VOUS AVEZ PLUS DE CONTRÔLE

Les avantages de la vaporisation sur la fumette

La température idéale de vaporisation est d’à peu près 185-190° C ; la température où la vapeur se rapproche de la température du début de combustion. La plupart des vaporisateurs modernes (même les modèles portables simples) sont maintenant disponible avec des contrôles de température complexes. Cela vous permet d’avoir plus de contrôle sur la façon de consommer votre cannabis, et vous permet d’expérimenter avec des températures plus basses et/ou plus élevées.

Par exemple, l’utilisation d’un vaporisateur avec contrôle de la température vous permet de vapoter à une température légèrement inférieure à 200° C, et garder probablement quelques terpènes et éléments aromatiques en plus de votre tête. Finalement, cela vous permet de préserver la saveur de votre herbe.

Parallèlement, vous pouvez aussi régler vos paramètres de température pour maximiser l’extraction d’un cannabinoïde en particulier, comme le CBD par exemple. Les cannabinoïdes se vaporisent à différentes températures, et l’utilisation d’un vaporisateur vous permet de cibler ceux qui sont le plus important pour vous.

VOUS OBTENEZ DE MEILLEURS EFFETS

Beaucoup d’utilisateurs de cannabis récréatif ne jurent que par les vaporisateurs pour produire des effets plus clairs et propres, particulièrement en le comparant à des méthodes de fumette plus traditionnelles comme les joints, bangs, ou blunts.

Si vous trouvez que fumer peut vous rendre un peu nauséeux ou léthargique (effets secondaires fréquents en fumant, car il inhibe le transport de l’oxygène dans votre système), alors le vapotage pourrait être une excellente alternative pour vous.

En plus, l’utilisation d’un vaporisateur peut faciliter le contrôle du dosage et éviter tous les effets négatifs souvent associé à la consommation de cannabis, comme les étourdissements, l’épuisement, la paranoïa, ou l’anxiété.

Que vous utilisiez du cannabis à des fins récréatives ou thérapeutiques, nous recommandons chaudement d’essayer un vaporisateur. Même si vous pensez que ce n’est pas votre truc, vous pourrez toujours retourner à la fumette.

Les références

  1. ^ Learn about marijuanawa, Respiratory effects of marijuana, récupéré February-19-2019
    Lien
  2. ^ CANORML, Cal NORML/MAPS Study Shows Vaporizer Can Drastically Reduce Toxins in Marijuana Smoke, récupéré February-19-2019
    Lien