C’est quoi le CBD (Cannabidiol) ?


Le CBD est souvent considéré comme étant le cannabinoïde ayant aidé à légitimer le cannabis médical. Mais qu’est-ce exactement que le CBD ? Comment est-il produit, et à quel point est-il utile comme remède ?

Le CBD, ou cannabidiol, est un des cannabinoïdes au nombre d’au moins 113 présents dans le cannabis. Comme d’autres cannabinoïdes, le CBD interagit avec le système endocannabinoïde (ou SEC) de notre corps à chaque fois que nous consommons du cannabis ou un produit au cannabis, comme un aliment ou un concentré.

Le système endocannabinoïde est constitué de deux récepteurs clés (CB1 et CB2) et il joue un rôle majeur dans la médiation d’une variété de processus physiologiques, dont l’appétit, la mémoire, la sensation de douleur, l’humeur et bien plus.

Le SEC est aussi capable de produire ses propres cannabinoïdes, comme l’anandamide, qui est produite après l’effort physique et qui semble provoquer « l’ivresse du coureur ».

Le CBD, au contraire du THC (ou tétrahydrocannabinol), est un cannabinoïde non-psychoactif, ce qui signifie qu’il ne provoque pas d’effet « planant ». C’est le deuxième cannabinoïde le plus courant dans le cannabis. Il est généralement présent en plus grandes concentrations dans les plants de chanvre qui contiennent naturellement de plus faibles concentrations de THC.

PROPRIÉTÉS MÉDICALES DU CBD

Propriétés médicales du cbd

Le cannabidiol est souvent considéré comme la star du monde du cannabis médical, car de récentes études montrent qu’il possède de nombreux bienfaits médicinaux potentiels.

Nous allons jeter un regard en profondeur sur la façon dont le CBD pourrait aider au traitement des crises et convulsions provoquées par l’épilepsie. Nous allons aussi jeter un œil sur la façon dont ce cannabinoïde pourrait également aider dans le traitement de la douleur, de l’anxiété et de la nausée.

LE CBD DANS LE TRAITEMENT DE L’ÉPILEPSIE

Le CBD a commencé à faire les gros titres il y a quelques années comme possible traitement pour l’épilepsie réfractaire.

En 2013, l’histoire de Charlotte Figi a abasourdi les gens dans le monde entier.

Charlotte est née en 2006 et souffre du syndrome de Dravet, une forme sévère d’épilepsie qui la faisait souffrir de jusqu’à 400 crises par semaine. Chaque crise pouvait durer plus de 30 minutes.

Les parents de Charlotte et ses médecins ont commencé à traiter la petite fille avec un extrait riche en CBD (connu sous le nom de Charlotte’s Web) préparé par un groupe de cultivateurs de cannabis au Colorado aux États-Unis connu sous le nom des Stanley Brothers. Charlotte a soudain été délivrée des crises.

L’histoire de Charlotte n’est pas unique. Depuis que les médias s’y sont intéressés en 2013, des milliers d’autres personnes souffrant de maladies similaires ont témoigné de leur réussite pour le traitement des symptômes avec des extraits de cannabis riches en CBD comme Charlotte’s Web.

Mais les preuves de l’action anticonvulsive du CBD ne sont pas que des témoignages. Une des études les plus significatives sur le CBD comme traitement de l’épilepsie a été publiée dans The Lancet en 2015.

Orrin Devinsky, un neurologue du Centre Médical Langone de l’Université de New York, et ses collègues ont enrôlé 214 patients souffrant tous du syndrome de Dravet, du syndrome de Lennox-Gastaut ou d’autres types d’épilepsie réfractaire.

Les patients ont été traités avec un extrait de CBD à 99 % et surveillés pendant 12 semaines. Les patients ont reçu l’extrait de CBD en plus de leurs traitements habituels. Le test était ouvert, c’est à dire que tout le monde savait ce qu’ils recevaient.

L’étude a trouvé que l’extrait de CBD réduisait les crises motrices de 36,5 %, alors que 2 % des patients ont été complètement libérés des crises. Cependant, il faut aussi noter que 79 % des patients ont ressenti des effets secondaires dus à la consommation d’extrait. Nous allons en parler plus en détail plus bas.

Étant donnés ces résultats, Devinsky et son équipe de chercheurs ont conclu que le CBD pouvait aider à réduire la fréquence des crises chez les personnes souffrant d’épilepsie extrêmement résistante aux traitements. Il a aussi été conclu que ce cannabinoïde était suffisamment sûr pour être utilisé chez les enfants et les jeunes adultes, mais qu’il devait être encore étudié pour confirmer ces affirmations.

D’autres études ont produit des résultats similaires. En 2016 par exemple, une étude israélienne (publiée par Seizure, un journal de la British Epilepsy Association) a exploré les effets du CBD sur des enfants jusqu’à 18 ans souffrant d’épilepsie difficile à traiter.

L’étude incluait 74 patients (âgés de 1 à 18 ans) avec des cas d’épilepsie résistante à 7 ou plus médicaments antiépileptiques. Les patients ont été traités en utilisant un extrait CBD:THC de 20:1 pendant au moins 3 mois. La fréquence des crises était rapportée par les parents des patients durant les visites cliniques.

Cette étude a découvert que 89 % des enfants avaient vécu une réduction significative des crises. 18 % ont noté une réduction des crises entre 75 et 100 %. 5 % des patients ont noté une aggravation des crises.

Les chercheurs ont conclu que le CBD était une alternative de traitement prometteuse pour les enfants souffrant d’épilepsie réfracta et qu’il devait être plus étudié.

LE CBD POUR LA DOULEUR

Le cbd pour la douleur

Des études suggèrent que le CBD pourrait aider à soulager la douleur en inhibant la transmission des signaux de la douleur dans notre corps. Une étude de 2012 publiée dans le Journal of Experimental Medicine a découvert que le Cbd supprimait la douleur inflammatoire et neuropathique chez les rongeurs, sans accumuler de tolérance.

Une méta-analyse de 2007 a également déterminé que Sativex, un spray buccal populaire contenant un ratio CBD à THC de presque 1:1, réduisait la douleur neuropathique chez les patients souffrant de sclérose en plaques. Ces résultats suggèrent que le CBD pourrait jouer un rôle important dans la gestion de la douleur associée à un éventail de troubles, comme l’arthrite, la fibromyalgie ou même le cancer.

LE CBD POUR L’ANXIÉTÉ

Le CBD s’est avéré pouvoir traiter l’anxiété chez l’animal comme chez l’homme. Une analyse de 2012 menée par une équipe de chercheurs de l’Institut de Psychiatrie de l’Université Fédérale de Rio de Janeiro montre que le cannabinoïde a aidé à traiter des personnes atteintes d’anxiété sociale. Elle suggère qu’il pourrait aussi aider à traiter les troubles obsessionnels-compulsifs, le TSPT et d’autres troubles liés à l’anxiété.

Une étude de 2011 publiée dans Neuropsychopharmacology a également trouvé que le CBD réduisait significativement l’anxiété, les troubles cognitifs et l’inconfort dans les patients souffrant de phobie sociale provoquée par la prise de parole en public.

LE CBD POUR LA NAUSÉE

Le cbd pour la nausée

Le CBD et le THC, les deux principaux composés du cannabis, ont tous deux montré une réduction de la nausée et des vomissements dans des études sur des animaux et chez l’homme. Une étude de 2012, par exemple, a découvert que le CBD possédait des effets anti-nausée et antiémétiques quand il était administré à des rats.

LE CBD PRODUIT-IL DES EFFETS SECONDAIRES ?

Alors que le CBD est généralement considéré comme étant sans danger à la consommation chez l’homme, la plupart des études/ressources citées plus haut reconnaissent que ce composé produit des effets secondaires.

L’étude de 2015 par Devinsky et ses collègues (référencée plus haut), par exemple, a noté que 79 % des patients participant à l’essai avaient ressenti des effets négatifs provoqués par le CBD.

Ces effets secondaires incluaient un baisse de l’appétit, de la diarrhée, de la somnolence, de la fatigue et même des convulsions.

Parmi certains autres effets secondaires connus du CBD, on peut citer la sécheresse de la bouche, une tension artérielle basse, des vertiges et de la somnolence.

Si le CBD est administré en fumant, le patient ressentira les mêmes effets négatifs de la fumée qu’un patient fumant des cigarettes.

COMMENT EST ADMINISTRÉ LE CBD ?

Comment est administré le cbd ?

Le CBD peut être administré de bon nombre de façons. La plupart des consommateurs médicaux utilisent des huiles riches en CBD comme Charlotte’s Web qu’ils administrent oralement en utilisant un compte-goutte. Sinon, certains patients peuvent aussi ajouter ces huiles à des aliments ou boissons.

Fumer est une méthode de consommation courante pour le cannabis médical, y compris les variétés riches en CBD, mais ce n’est pas recommandé. La fumée de cannabis a été prouvée comme contenant beaucoup des mêmes composés chimiques que la fumée de cigarette. Elle entraîne beaucoup des risques pour la santé associés au tabagisme.

La vaporisation est devenu une méthode de consommation très populaire pour le cannabis médicinal. Les vaporisateurs sont conçus pour extraire les cannabinoïdes et terpènes présents dans le cannabis, sans combustion des matières végétales ou du concentré. Ceci permet au patient d’éviter beaucoup des risques pour la santé associés à la fumée.

Les aliments sont une autre façon d’administrer du cannabis médicinal. Les aliments au cannabis sont produits en cuisinant avec des huiles ou du beurre au cannabis afin d’infuser un repas ou un en-cas avec des cannabinoïdes, comme le CBD et le THC.

COMMENT DOSER LE CBD ?

Alors que la recherche sur le CBD et ses applications médicales est en extension, il n’y a pas vraiment de consensus parmi les professionnels de santé sur la quantité de CBD qui constituerait une dose unique.

Il est important de savoir que le dosage peut dépendre d’une variété de facteurs, comme la force de l’extrait que vous consommez, votre trouble de santé et la réponse de votre corps au CBD.

Selon CBD Oil review, une dose standard de CBD est de 25 grammes. Visitez le site internet pour plus d’informations sur différents dosages recommandés pour différentes maladies.

CBD : LE CANNABINOÏDE MÉDICAL

Et voilà, un aperçu détaillé du CBD, le cannabinoïde qui a aidé l’émergence du cannabis médical.

Alors que beaucoup d’études sur le CBD et les autres cannabinoïdes ne sont pas forcément concluantes, il existe suffisamment d’éléments pour montrer que le cannabis a le potentiel de changer la façon dont nous traitons un éventail de maladies. Il pourrait même devenir une alternative fiable à certains de nos traitements actuels pour ces troubles.

N’oubliez pas que cet article n’a été écrit qu’à des fins informatives. Si vous souhaitez expérimenter le CBD pour traiter un trouble de santé, consultez toujours votre médecin d’abord.