Comment savoir si votre herbe est contaminée


Comment savoir si votre herbe est contaminée

Un des plus gros, et d'ailleurs plus puissant argument en faveur de la légalisation du cannabis est le fait que cela nous permettrais de retirer l'industrie du cannabis des mains du crime organisé, et de créer à la place un marché régulé, fiable et composé de produits de haute qualité.

C'est une bonne chose pour tous ceux vivants dans des zones où la vente de cannabis est légale et régulée. Malheureusement, la vaste majorité des consommateurs de cannabis dans le monde fait toujours face à la prohibition, signifiant qu'ils se retrouveront sans doute à acheter de l'herbe provenant de sources pas si fiables que ça.

Un des plus gros problème auquel sont confrontés les consommateurs devant arpenter le marché noir, excepté pour les évidents problèmes légaux, est la qualité du produit qu'ils achètent. Dans les zones où la vente de cannabis est toujours illégale, ce n'est pas si rare que ça de tomber sur de "l'herbe contaminée."

QUELS CONTAMINANTS POUVEZ VOUS RETROUVER DANS VOTRE WEED?

QUELS CONTAMINANTS POUVEZ VOUS RETROUVER DANS VOTRE WEED?

Le cannabis peut être contaminé de nombreuses manières. Au Royaume-Uni, ce type d'herbe est connu comme de la "grit weed".

Le terme "grit weed" (ou herbe trafiquée) est utilisé communément pour parler de cannabis contaminé. Il réfère à tout type de cannabis qui est mélangé avec une substance étrangère, lui procurant une texture plus granuleuse ou sablonneuse.

L'herbe trafiquée contient habituellement n'importe quel additif, allant du sucre au sable, en passant par le verre ou de petites particules de silice. Tout ceci dans le but d'augmenter le poids de chaque tête, et améliorant l'aspect de l'herbe, laissant croire qu'elle a beaucoup de trichomes.

Il y a de nombreux témoignages de personnes ajoutant à l'herbe du détergent à lessive en poudre afin de faire croire qu'elle produit beaucoup de résine, et certains dealers prétendent également imbiber leur herbe de fuel, parfum, ou encore les laisser dans un récipient avec du fromage ou des pelures de fruits afin de tenter de recréer les populaires profils aromatiques de certaines variétés.

Le cannabis peut également être contaminé s'il n'est pas rincé correctement.

Le rinçage est un procédé consistant à faire passer une grande quantité d'eau dans le sol des plants de cannabis en floraison afin de "rincer" le sol et les plants de toute molécule qui aurait pu s'accumuler.

Les plants sur habituellement rincés juste avant la récolte.

Alors que le rinçage est considéré comme un processus essentiel par la plupart des producteurs, certains pourraient le sauter, et finir en produisant une herbe bien moins bonne, au goût et à l'odeur chimique.

Pour finir, le cannabis peut aussi être contaminé, ou "attaché" avec d'autres, et parfois plus fortes, drogues. Bien que ce ne soit que peu commun, certains dealers disent incorporer d'autres drogues dans le cannabis, ce afin de cacher la faible qualité de leur produit.

Certaines personnes produisent également un détonant ajout de cocaïne ou de LSD dans leur joints afin de créer un "primo", ou "joint arc-en-ciel."

LES DANGERS DU CANNABIS CONTAMINÉ

Les dangers liés à la consommation de cannabis contaminé sont évidents.

La plupart des produits utilisés pour donner à l'herbe une apparence plus puissante, ou une odeur différente (comme le fuel, verre silice, détergent à lessive...) sont hautement toxiques, et n'ont absolument pas leur place dans votre corps.

C'est la même chose pour tous les produits qui pourraient se trouver dans votre herbe si elle n'a pas été correctement rincée. Il n'est pas rare que les producteurs de cannabis (surtout ceux opérant sur des marchés non-régulés, illégaux) utilisent des produits chimiques afin de booster les rendements de leurs plantes, ou de les protéger contre des parasites ou les moisissures.

Quand les plants ne sont pas rincés correctement, ces produits chimiques restent à l'intérieur, et peuvent donc s'infiltrer dans votre corps, via vos poumons (quand vous fumez ou vaporiser), mais aussi par votre système digestif (quand vous mangez du cannabis)

Enfin, toute drogue plus dure mixée avec votre cannabis peut altérer les "high", et créer des effets secondaires auxquels vous pourriez ne pas vous attendre.

COMMENT TESTER LA CONTAMINATION

COMMENT TESTER LA CONTAMINATION

C'est littéralement impossible de tester votre herbe pour la contamination chimique, excepté si vous avez accès à un laboratoire scientifique. Cependant, il y a au moins quelques manières basiques que vous pouvez utiliser pour être sûr que votre herbe n'est pas de la "grit weed"

Commencez par examiner votre herbe avec une loupe grossissante, et contrôlez principalement les plus gros cristaux, surtout le long de la tige.

Essayez également de frotter une tête entre vos doigts, pour tenter de sentir la potentielle présence de texture granuleuse, causée par du sable, verre ou sucre qui sont des produits ayant pu être répandus sur votre herbe.

Ensuite, faite un peu de poudre en grindant votre weed avec un grinder à récupération, ou en la frottant contre un récipient. Ensuite placez cette poudre sur une surface propre, faites rouler un verre dessus, et écoutez si vous entendez des distincts bruits de rayures, ou de petits "cracs".

Si vous les entendez, votre herbe pourrait contenir des particules de verre ou de silice.

De façon alternative, vous pouvez délicatement frotter la poudre sur un CD vierge, et voir si cela entraîne des rayures dessus.

Ensuite, mettez l'odeur de votre weed à l'épreuve. Placez la dans un bocal ou nettoyez un pochon, engouffrez votre nez dedans, et prenez une longue et profonde inspiration, essayant de relever toute odeur qui ne devrait pas avoir sa place la (comme du parfum par exemple). L'herbe de bonne qualité devrait avoir une odeur pure et clean.

Vous pouvez également allumer un échantillon de votre herbe, et examiner l'odeur et le goût de la fumée. De même, l'herbe de qualité devrait avoir un goût et une odeur agréables. Si vous remarquez la moindre odeur étrange, ou distinctement celle de produits chimiques, nous vous suggérons d'agir avec précaution.

Un des derniers moyens de vérifier toute potentielle contamination de votre herbe est d'examiner la cendre produite par vos joints, blunts, ou bangs. Le cannabis contaminé va habituellement produire des cendres relativement solides (souvent avec une couleur noire particulière), qui reste en place quand vous tapez votre joint sur les bords d'un cendrier par exemple.

Bien sûr, les soucis avec l'herbe contaminée sont plus fréquents dans les zones où le cannabis est illégal et donc non régulé. Cependant, vu que de plus en plus d'endroits autour du monde changent leur régulation sur le cannabis médical et récréationnel, les consommateurs vont pouvoir avoir un accès plus fiable à un produit de qualité.