L’Espace De Culture Du Cannabis Parfait


L’Espace De Culture Du Cannabis Parfait

La culture du cannabis en intérieur n’a jamais été aussi populaire et la bonne nouvelle, c’est qu’il n’a jamais été aussi facile de créer l’espace de culture du cannabis parfait. Le cannabis est une plante résistante, mais si vous voulez tirer le meilleur de vos cultures, vous devez faire pousser votre weed dans un habitat aussi proche de la perfection que possible.

Notre guide de l’espace de culture du cannabis parfait vous aidera à planifier, préparer et gérer l’espace de culture en intérieur optimal. Peu importe la variété de cannabis que vous choisissez de faire pousser, ou le style de culture, le succès se mesure en grammes de têtes à l’heure de la récolte.

Toute culture du cannabis réussie commence par un plan de culture, avant même de faire germer la moindre graine. La première étape est d’établir une zone adaptée pour être utilisée comme jardin de cannabis d’intérieur. Cela peut être une chambre d’amis, un grenier ou une cave.

Assurez-vous juste que l’endroit soit privé et qu’il ne soit jamais dérangé par une tierce partie durant toute la durée de la culture. Utilisez votre bon sens et évitez de cultiver au rez-de-chaussée ou prêt de l’entrée de votre domicile.

Une culture de cannabis est la définition d’une opération « pas besoin de savoir » et seul le cultivateur lui-même devrait savoir qu’une culture est en cours sur les lieux. C’est votre « zone verte » personnelle, à l’abri des autres.

TENTE DE CULTURE OU SALLE DE CULTURE DU CANNABIS PERSONNALISÉE

Tente de culture ou salle de culture du cannabis personnalisée

La solution simple pour un espace de culture est d’acheter une tente de culture. De nos jours, les tentes de culture existent dans tout un éventail de tailles et vous pouvez facilement en trouver une parfaite pour votre culture.

De plus, les tentes de culture sont en général doublées de Mylar argenté très réfléchissant et sont aussi 100 % opaques à la lumière, donc le cycle de nuit de vos plants ne sera pas dérangé. Les cultivateurs en LED peuvent même se procurer des tentes avec un intérieur en Mylar blanc spécial pour une réflexion maximale du spectre LED.

Utiliser toute la surface au sol d’une pièce vide et/ou construire votre propre salle de culture n’est pas nécessaire pour le cultivateur amateur moderne et ce n’est pas conseillé. Les salles de cultures maison ne sont nécessaires en général que pour la culture du cannabis à l’échelle commerciale, et à moins que vous deviez répondre à une commande de plusieurs kilos pour un dispensaire ou un club, restez-en sur une tente de culture.

De plus, les tentes de culture sont peu coûteuses et les coûts liés à la construction de votre propre espace de culture personnalisé pourraient facilement dépasser le prix d’une tente. Et bien étirer à plat le Mylar, tout comme boucher les fuites de lumière, est une opération délicate.

Si vous utilisez une pièce entière, les mêmes problèmes de réflexion et d’étanchéité de la lumière se poseront. Oui, c’est peu coûteux de commencez et vous pourriez toujours peindre les murs en blanc.

Mais un gros problème d’odeur pourrait être à l’horizon, attendant juste de parfumer toute votre salle de culture, voire même le bâtiment entier, dès que la transition vers la floraison est effectuée.

Des filtres à charbon plus gros et des ventilateurs plus puissants seront nécessaires si vous cultivez dans la pièce entière. À chaque fois que vous ouvrez la porte, l’odeur du cannabis s’échappera et, si vous entrez pendant la phase d’obscurité, la lumière du couloir s’infiltrera. Trouvez une ampoule verte si vous voulez vraiment suivre cette option et pouvoir entrer pendant la phase d’obscurité.

L’avantage le plus négligé d’avoir une tente de culture est peut-être sa facilité à entretenir et faire fonctionner. Le nettoyage est facile, il vous suffit d’avoir de l’eau savonneuse et un chiffon. Pendre les lumières, les extracteurs d’air et les filtres à charbon au plafond d’une tente de culture représente aussi moins de travail et ne nécessite pas d’outils électriques.

Des crochets à corde ou des chaînes, des câbles et un rouleau de ruban adhésif renforcé, voilà tout ce qu’il faut pour sécuriser les équipements les plus lourds de l’espace de culture et les accessoires plus légers comme les tuyaux dans une tente de culture. Les tentes de culture modernes créent le microclimat parfait pour la culture du cannabis et vous devriez au moins investir dans une tente.

Des tentes de culture de deux ou plus m² rentrent en général dans la plupart des pièces. Un simple système de rotation peut être mis en place par le cultivateur.

En utilisant une tente de culture pour la phase de croissance végétative ou pour abriter les plants mères et les boutures, la seconde tente de culture peut être utilisée simultanément pour faire fleurir un autre lot de plants matures. Ce genre de flexibilité n’est pas possible en utilisant toute la pièce.

COMBIEN DE LUMIÈRE PAR M²

En général, si vous utilisez une installation HID à l’ancienne dans une configuration standard, MH pour les plants en végétation et HPS pour la floraison, dans un réflecteur, alors des lampes de 400-600W apportent une couverture idéale par m².

Alors que les dernières lampes de culture LED à spectre complet apportent une sortie comparable voire légèrement meilleure avec environ 50 % de consommation électrique en moins, les nouveaux systèmes 200-400W devraient suffire sans avoir à changer d’ampoule.

Les ampoules CFL dans le spectre blanc froid sont idéales pour la phase de croissance végétative, des CFLs économiques à 150-300W sont une bonne alternative pour les lampes MH chaudes et pour aider à réduire l’espace entre les nœuds, car les CFLs peuvent être positionnées juste à quelques cm de la canopée, en opposition aux 50-60cm typiquement nécessaire pour les HID et les puissantes lampes LED.

La floraison avec des CFLs n’est pas recommandée, car elles ne donnent pas un haut rendement en têtes. C’est un bon apport complémentaire pour la floraison, mais ce n’est pas une option indépendante viable.

Dans l’intérêt d’un bon entretien et de la sécurité, assurez-vous que tous les ballasts et connexions électriques soient en-dehors de la tente de culture et loin de l’eau, c’est en particulier important pour les cultures en hydro. Montez tout au mur si possible, et rangez toujours bien tout pour ne pas trébucher sur les câbles.

CIRCULATION DE L’AIR

Circulation de l’air

Une bonne circulation d’air est essentielle pour le contrôle de la température et pour maintenir des conditions environnementales idéales pour que les plants de cannabis s’épanouissent. Les ventilateurs d’entrée d’air doivent être connectés en sécurité avec des tuyaux droits pour que l’air frais entre d’une fenêtre ou d’une bouche d’aération.

De la même façon, l’extracteur d’air et le filtre à charbon doivent être aussi étanches et droits que possible. Si vous le faites bien, les plants apprécieront, mais en plus la pénétrante odeur du cannabis ne sera pas un problème.

Pour imiter la brise en extérieur, positionnez avec soin des ventilateurs en colonne et/ou des ventilateurs à clip dans la tente de culture. Attention à ne pas placer les ventilateur trop près ou sur une puissance trop forte ; il s’agit d’obtenir une brise calme, pas une tornade.

SURVEILLEZ CONSTAMMENT LES CONDITIONS

Une fois que vous avez réglé parfaitement votre opération de culture, des équipements au nutriments, vous devez entretenir ces conditions parfaites. Un simple thermomètre avec un hygromètre intégré vous permettra de garder un œil sur le microclimat de votre tente de culture. Faites des ajustements précis avec cet accessoire peu coûteux et indispensable.

Il est temps pour vous de vous mettre au travail et de décider des variétés de cannabis et de la méthode de culture qui correspondent à votre espace de culture du cannabis parfait.

Liste de contrôle :

  • Ampoule, réflecteur et ballast
  • Commutateur
  • Extracteur d’air + Filtre
  • Ventilateur
  • Pots
  • Thermomètre
  • Hygromètre
  • Murs Réfléchissants
  • Humidificateur (si nécessaire …)
  • Chauffage (si nécessaire ...)