Girl Scout Cookies : évaluation de variété de cannabis


Girl Scout Cookies : évaluation de variété de cannabis

Girl Scout Cookies : évaluation de variété de cannabis

Bien que des jeunes scouts faisant du porte-à-porte pour vendre leurs cookies peut sembler adorable et inoffensif, il n’y a rien de méprisant dans le nom de cette variété. La Girl Scout Cookies (GSC) est faite pour les adultes, elle est surpuissante. Avec elle, vous terminerez vacillant, euphorique et vous en demanderez clairement plus.

La GSC trouve sa dominance du côté des indica, elle vous détendra physiquement, alors que son côté sativa viendra vous revigorer et vous ouvrir l’esprit. Cette variété est à tester absolument pour les adeptes et elle est un outil puissant pour les consommateurs médicaux !

Après longue délibération, nous donnons à cette variété d’ors et déjà primée la note de 5 étoiles !

LES ORIGINES DE LA GIRL SCOUT COOKIES

La Girl Scout Cookies est née sur la West Coast. Elle descend d’une sativa héroïque, la Durban Poison, et des indica OG Kush et Cherry Kush. Elle est à 60 % de dominance indica, mais son côté sativa vient rajouter des vagues d’euphories rarement vues dans le monde des variétés à dominance indica.

La GSC contient un taux incroyable de THC allant jusqu’à 28 %, ce qui la couronne Reine de la Puissance. Ces chiffres rendent la GSC attirante aux yeux des consommateurs prêts à tester leurs limites comme à ceux des consommateurs médicaux à la recherche d’une variété puissante.

EUPHORISANTE, RELAXANTE ET CÉRÉBRALE

La GSC rassemble le meilleur des deux mondes. Dès la première inhalation, sa saveur de cookie se distingue : sucrée, terrestre, et légèrement épicée. Puis survient l’euphorie, une sensation aiguisée qui donnent l’impression de gonflement d’un ballon d’émotions autour duquel tout le reste de l’expérience gravite.

La GSC est une bonne variété pour se détendre et laisser son esprit divaguer. Elle relaxe très profondément le corps tout en ouvrant l’esprit sur des lieux clairs et vastes. Envisagez sa vaporisation afin de ressentir des effets plus légers sur le physique, mais plus accentué sur son côté cérébral.

Avec la GSC, vous sentirez probablement un alternement de vagues d’introspection, d’idioties et de philosophies capables de changer le monde tout au long de ses effets. Gardez un carnet, un pinceau, ou tout autre outil créatif sous la main en cas de vague d’inspiration, mais notez bien que : cette demoiselle est surpuissante, vous ne serez pas capable d’être productif. Bien que les amoureux de la GSC adorent la consommer en solo, elle peut très bien tomber entre amis. Consommer la GSC pour trainer et ne rien faire entre amis.

Selon certains consommateurs, la nature détendue typiquement indica de la GSC est parfaite pour calmer les nausées, les douleurs, le stress et le manque d’appétit. Pour ceux qui souhaitent traiter ces troubles, tout en conservant le côté revigorant « façon sativa », alors la GSC est un très bon choix. Elle est connue pour des highs longs, avec des effets durant parfois plusieurs heures de plus que d’autres variétés.

CULTIVER SA PROPRE GSC

Contrairement à son high, les chiffres de culture de la GSC semblent être dans la moyenne. Elle n’est ni trop compliqué à cultiver ni trop simpliste. De plus, elle n’est ni trop grande ni petite. La GSC prend environ 9 semaines à fleurir, elle est dans la moyenne comparée aux autres variétés.

La GSC est principalement une variété d’intérieur, même si un climat méditerranéen ou tempéré permet sa culture. Elle se plaît à merveille en hydroponie et demande relativement peu d’engrais. Elle résiste aux parasites et au mildiou, ce qui la rend encore plus adaptée aux cultures en terre et en hydro. Lorsqu’elle sera mûre, elle montrera des feuilles résineuses violettes, des pistils oranges, et une épaisse couche de trichomes givrés.

La plante atteint une hauteur de moins d’1 m, avec des récoltes moyennes aux alentours de 400 g/m². Même si ses rendements sont relativement bas comparés à d’autres variétés, n’ayez crainte : sa puissance viendra largement compenser.

Vous avez testé la Girl Scout Cookies ?