Importance de la lumière en culture du cannabis


Importance de la lumière en culture du cannabis

Sans soleil, pas de vie sur terre. Les plantes aiment le soleil et en ont besoin pour leur croissance et réguler leur cycle de vie. Le cannabis aussi.

La lumière est la clé de la photosynthèse, un processus que le cannabis (et la plupart des plantes) utilisent pour pousser et développer un système racinaire et des feuilles saines. Et de grosses têtes bien juteuses…

La photosynthèse implique 3 composants clés : l'énergie lumineuse, absorbée par les feuilles de la plante ; l'eau, absorbée par les racines de la plante ; le dioxyde de carbone, absorbé dans l'air. Les plantes utilisent l'énergie qu'elles absorbent pour métaboliser l'eau et le dioxyde de carbone, dont elles se servent pour grandir.

Sans lumière, les plantes ne peuvent pas réaliser la photosynthèse et finissent par mourir. Il est donc vital que vos plantes reçoivent beaucoup de lumière durant la journée pour pouvoir grandir et enfin produire des fleurs.

Au-delà de la photosynthèse, la lumière est également essentielle pour maintenir les plantes dans leur phase de croissance végétative et/ou les forcer à fleurir quand elles (ou vous, le cultivateur) sont prêtes. Le cannabis est une plante photopériodique et fleurit donc quand il reçoit 12 heures de lumière sans interruption et 12 heures d'obscurité totale. À ce moment, les plants « pensent » automatiquement qu'ils arrivent à la fin de l'été, le moment où ils fleurissent naturellement.

LE SPECTRE LUMINEUX

Pour mieux comprendre comment les plants de cannabis utilisent la lumière, il est utile de comprendre le spectre lumineux.

Il existe en gros 7 types de lumière qui composent le spectre visible : violet, indigo, bleu, vert, jaune, orange et rouge. Ces types de lumière sont généralement compris dans une fourchette de longueur d'onde de 380 cm à 750 nm environ. La lumière entre 280 et 315 nm est connue sous le nom d'UVC et, en plus de provoquer des coups de soleil, semble également pouvoir augmenter les niveaux de THC dans les plants de cannabis.

Le taux de photosynthèse est le plus élevé avec la lumière rouge, puis la bleue, avec enfin la verte en dernier. Idéalement, vous allez devoir utiliser différents types de lumière pendant la phase végétative et de floraison du cycle de vie du cannabis :

• Phase végétative : pendant la croissance végétative, il est préférable d'utiliser la lumière bleue (généralement à 400-500 nm). La lumière bleue aidera vos plants à développer beaucoup de feuilles saines et d'épaisses tiges fortes. Utiliser des lumières plus fortes si tôt en culture poussera vos plants à s'étirer, ce qui les rend difficiles à gérer.

• Phase de floraison : pendant la phase de floraison, il est généralement recommandé d'utiliser de la lumière rouge (généralement entre 620 et 780 nm). Ce type de lumière aidera vos plants à développer de grosses têtes et imite le mieux l'angle naturel du soleil en fin d'été/début d'automne.

DIFFÉRENTS TYPES DE LAMPES DE CULTURE

Si vous prévoyez une culture en intérieur, il y a de fortes chances pour que vous ayez remarqué l'incroyable variété d'équipements de culture disponibles. Voici une courte liste des types de lampes de culture les plus couramment utilisés par les cultivateurs de cannabis :

• Lampes fluorescentes : les lampes fluorescentes ont une puissance en watts plus faible que la plupart des autres lampes. Elles sont généralement conçues pour cultiver des plantes nécessitant une intensité lumineuse plus faible que le cannabis. Il existe deux types de lampes fluorescentes que vous pouvez utiliser pour cultiver ; les lampes fluorescentes compactes ou CFLs (de petites ampoules « courbées ») et les T5s (de longues ampoules cylindriques, généralement en panneau).

Les lampes fluorescentes sont bien pour les cultivateurs au budget très serré, ou ceux qui font pousser dans de très petits espaces, car elles sont faciles à installer et ne prennent généralement pas autant de place que les autres types de lampes. Malheureusement, les lampes fluorescentes ne seront plus très utiles une fois vos plants en floraison, mais elles peuvent servir en phase de jeune pousse et de végétation.

• Lampes HID : les lampes à décharge de haute intensité (HID) sont une autre option populaire pour les cultivateurs de cannabis. Elles sont alimentées par de grosses ampoules de diverses formes et aspects. Alors qu'elles produisent beaucoup de bonne lumière et qu'elles peuvent donner d'excellents résultats, elles sont connues pour beaucoup chauffer.

C'est pourquoi la plupart des cultivateurs utilisant des lampes HID utiliseront aussi des systèmes d'extraction d'air pour éliminer la chaleur de leur espace de culture. Parmi les types courants de lampes HID, on retrouve celles à sodium haute pression (HPS) et à halogénure métallique céramique (CMH).

• Lampes LED : les lampes de culture LED sont beaucoup plus puissantes que les lampes fluorescentes ou HID. Cependant, elles sont (généralement) beaucoup plus chères. Les lampes LED sont connues pour fonctionner en dégageant beaucoup moins de chaleur que les HIDs et la plupart des lampes de culture LED professionnelles comportent un système de refroidissement intégré.

Elles sont souvent très faciles à installer et exposent beaucoup moins vos plants à un risque de brûlure. Les LEDs ont également une très forte pénétration, ce qui signifie qu'elles ne doivent pas être déplacées aussi souvent que les HID ou les lampes fluorescentes, ce qui vous évite beaucoup de travail.

LA BONNE QUANTITÉ DE LUMIÈRE POUR VOTRE ESPACE DE CULTURE

Quand les plants de cannabis finissent leur phase de jeune pousse et entrent en phase végétative, il leur faut au moins 250 watts/m² de lumière pour bien pousser. Pour une croissance plus grosse et plus rapide, vous allez devoir idéalement dépasser ce seuil et donner environ 400-600 watts/m². Si vous voulez pousser les choses au maximum, envisagez de cultiver avec des lampes de culture de 1 000 watts par mètre carré.

En cultivant du cannabis en intérieur avec ce type de lampes, vous devez surveiller et évitez les températures trop élevées. Ces lampes créent beaucoup de chaleur, en particulier les lampes de 600 W et 1 000 W qui peuvent transformer votre espace de culture en véritable sauna.