La meilleure valeur de pH pour les plants de cannabis


La meilleure valeur de pH pour les plants de cannabis

Le pH (potentiel hydrogène) est une échelle numérique utilisée pour déterminé le degré d'acidité ou de basicité d'une solution ou d'un milieu. Avoir une valeur de pH correcte impacte directement le système racinaire de vos plants de cannabis et sa capacité à absorber les nutriments. Bien gérer la valeur de pH permet au cultivateur d'obtenir une croissance optimale et d'excellents rendements.

Allant de 0 à 14, un pH de 7 est le point neutre. Les substances testées avec un pH à 7 ne sont ni acides, ni basiques. Plus le chiffre est bas, plus la substance devient acide ; plus il est élevé, plus elle est basique.

Malgré ce numéro d'équilibriste, même les cultivateurs débutants ne devraient pas être effrayés par les niveaux de pH. Avec une simple compréhension du pH, l'équipement adapté et en sachant quand tester, on peut facilement gérer le pH.

QUEL EST LE pH CORRECT POUR LE CANNABIS ?

On pourrait croire naturellement qu'un pH neutre de 7 serait idéal – pour beaucoup, le milieu est souvent vu comme une zone sûre. Mais en fait, les plants de cannabis préfèrent un milieu plus acide. Un milieu de culture légèrement acide favorise également les champignons bénéfiques.

Petite parenthèse importante à cette étape : une différence de même un degré en montant ou descendant sur l'échelle aura un impact significatif sur vos plants de cannabis. Une substance mesurée avec un pH de 6 est dix fois plus acide qu'un pH de 7. Un pH de 5 est cent fois plus élevé en acidité. De petits ajustements légers sont toujours à préférer dans le cadre du pH, pour ne faire subir qu'un stress limité à votre herbe bien-aimée !

Pour encore plus compliquer les choses, selon le milieu de culture que vous avez choisi, le pH nécessaire varie également. Mais pas besoin de s'inquiéter, nous allons parler des installations de culture en hydroponie et en terre, ainsi que de leurs règles respectives de pH.

EN HYDRO

pH idéal : 5,5-5,7

EN HYDRO pH idéal : 5,5-5,7

Les environnements de culture hydroponiques s'avèrent légèrement plus délicats pour la gestion des niveaux de pH. Le réservoir dans lequel vous versez votre solution nutritive a un accès direct à la structure des racines de vos plants. Comme il n'y a aucun substrat de terre pour diluer d'éventuelles erreurs, le mieux est l'ennemi du bien pour augmenter ou diminuer les niveaux de pH.

Il existe des manières simples de le faire avec des additifs, ce que nous verrons un peu plus bas. La raison pour laquelle les milieux hydroponiques préfèrent une solution plus acide est que généralement, l'eau a tendance à avoir un pH neutre à légèrement basique.

EN TERRE

pH idéal : 6,3–6,7

EN TERRE pH idéal : 6,3–6,7

Les cultures en terre ont une marge d'erreur légèrement plus grande et peuvent être plus indulgentes pour les erreurs de pH. La cause la plus importante de fluctuations de niveaux de PH en terre est le résultat de la décomposition d'un engrais. Des sels acides sont alors déposés, ce qui fait baisser le pH de la terre.

Un conseil essentiel est de bien mélanger la terre. Elle n'est pas aussi uniforme qu'une installation hydroponique. C'est pourquoi une portion de terre donnera un pH différent en comparaison d'une zone n'ayant pas bien été mélangée.

ERREURS DE pH

Peu importe votre expérience, il y aura forcément un moment où vous aurez un problème de pH. Connaître les signes d'un problème de pH dans vos plants de cannabis et les zones affectées est vital. En commençant par le deuxième point, que se passe-t-il sur votre cannabis quand le pH est trop élevé ou trop bas ?

L'accumulation des sels dont nous avons parlé un peu avant ? En agissant comme un élément bloquant les sels empêchent votre cannabis de pouvoir absorber les nutriments. Essayer de rectifier ce problème en ajoutant encore plus de nutriments ne marchera pas. Il faut avoir le bon pH !

Dans un milieu qui est trop basique, les nutriments essentiels comme le calcium, le fer et le phosphore se lient ensemble. De même que dans la situation où les sels agissent comme des éléments bloquants, les nutriments liés ne peuvent pas non plus être absorbés par le système racinaire de vos plants. Ces deux situations peuvent entraîner ce que l'on appelle communément un blocage de l’absorption des nutriments.

REPÉRER LES SIGNES D'UN pH INCORRECT

Une croissance ralentie, des feuilles flétries, marron ou jaunes, autant de signes d'un pH incorrect et/ou d'une carence nutritive chez un plant de cannabis. Cependant, ces symptômes peuvent aussi être le résultat d'un problème différent chez votre cannabis.

Le mieux reste encore, en cas de doute, de mesurer les niveaux de pH. Ces mesures peuvent se faire rapidement et facilement et vous aident à diagnostiquer les éventuels problèmes.

COMMENT VÉRIFIER SI VOUS AVEZ LE BON pH

COMMENT VÉRIFIER SI VOUS AVEZ LE BON pH

KITS COLORÉS

C'est la moins coûteuse et la plus courante des deux méthodes. Facilement disponible en jardinerie, ce kit affiche une couleur distincte selon le niveau de pH de la substance testée.

Si vous achetez des bandelettes de test colorées, vous pouvez insérez la bandelette directement dans la terre pour en mesurer le niveau de pH. Notez, cependant, qu'une terre sèche ne pourra pas être mesurée. Ces bandelettes sont à usage unique, il faudra donc acheter plusieurs kits. Ces kits ne donnent qu'une indication du pH basée sur la couleur et ne donnent pas de valeur numérique.

Étant donné que même les plus petits changements de pH peuvent affecter radicalement les plants de cannabis, la deuxième méthode, une sonde à pH, est la méthode de test préférée.

SONDE À pH

Tout aussi rapide et facile à utiliser que les kits colorés, les sondes à pH ont un coût initial légèrement plus élevé. Écran LCD au bout d'un bâtonnet qui donne une indication numérique du pH de votre substance, la sonde à pH demande un investissement qui vaut vraiment le coup.

Assurez-vous juste de bien nettoyer la sonde entre chaque mesure, pour que la lecture du pH ne soit pas faussée par contamination.

CORRIGER LE pH DE L'EAU ET DE LA NUTRITION

CORRIGER LE pH DE L'EAU ET DE LA NUTRITION

Les cultivateurs de cannabis ont accès à des produits pH plus et pH moins. Ces concentrés chimiques peuvent également être achetés dans la jardinerie du coin. Cela pourrait sembler être trop simple, mais en effet, l'un fait monter et l'autre fait descendre le pH de votre solution.

En terre, la chaux dolomite est une autre option. En apportant un pH de 7 (neutre), elle peut être utilisée pour corriger un milieu trop avancé en direction d'une des extrémités de l'échelle pH. Appliquez une tasse de chaux dolomite dans votre solution d'arrosage pour chaque pied carré de terre. Assurez-vous d'attendre plusieurs jours après l'arrosage avant de tester de nouveau les niveaux de pH.

La chaux dolomite et les produits pH plus/moins permettent aux cultivateurs d'altérer le niveau de pH. Peu et souvent, voilà la clé pour ajuster le pH. De fortes sautes dans les niveaux de pH exposeront vos plants à un stress inutile et seront néfastes à leur croissance et à leur production de têtes. Dans le pire des cas, cela pourrait tout simplement les tuer.

QUAND DOIS-JE TESTER LE pH ?

La réponse simple serait autant que possible. Un pH équilibré donnera à vos plants de cannabis la meilleure chance d'atteindre leur potentiel optimal.

Tester le pH de votre culture toutes les semaines – le pH de votre solution nutritive avant l'arrosage, le pH de votre milieu de culture quelques jours après un apport nutritif et le pH de l'eau après drainage – vous permettra de vous assurer de rester dans des niveaux corrects. Une simple vérification pourrait épargner un désastre à vos plants.