Donnez à vos plants de cannabis assez d’air frais


Donnez à vos plants de cannabis assez d’air frais

De nombreux facteurs affectent la façon dont les plants de cannabis poussent. Les préoccupations les plus courantes pour les cultivateurs sont généralement la lumière, l’humidité et les nutriments.

Mais un facteur souvent négligé et qui peut avoir un fort impact sur votre récolte finale est la circulation de l’air.

Dans cet article, nous allons nous pencher sur l’importance de donner à vos plants de cannabis de l’air frais. Et nous regarderons aussi des façons basiques de créer une circulation d’air dans votre espace de culture.

COMMENT LES PLANTES UTILISENT L’OXYGÈNE

Tout comme les humains, les plantes ont besoin d’oxygène pour survivre.

Pendant la journée, les plantes absorbent le dioxyde de carbone de l’air, l’eau par les racines et l’énergie du soleil pour produire du sucre, une source d’énergie qu’elles peuvent consommer et stocker. Ce processus est appelé photosynthèse.

Quand une plante n’a pas accès à suffisamment de lumière du soleil, elle consomme le sucre qu’elle a produit pour rester en vie. Mais pour pouvoir décomposer le sucre en énergie utilisable, elle a besoin de consommer de l’oxygène.

Alors que les plantes produisent naturellement de l’oxygène pendant la photosynthèse, elles absorbent également de l’oxygène dans l’environnement pour favoriser la croissance des zones qui ne peuvent pas faire de photosynthèse (comme les racines de la plante). Ce processus est appelé respiration.

L’IMPORTANCE DE L’AIR FRAIS

Afin que vos plants puissent pousser à leur potentiel maximum, il est vital de leur donner un accès constant à un air frais et riche en oxygène.

De l’air frais contient environ 300-500 parties pour million de dioxyde de carbone. Les conditions optimales pour les plants de cannabis sont à peu près de 1.000-1.400 parties pour million.

Dans les environnements de culture en extérieur, ce n’est généralement pas un problème, car l’air est en perpétuelle circulation. Mais dans un environnement en intérieur, les choses peuvent être un peu plus compliquées, surtout si vous faites pousser plusieurs plants dans un espace confiné.

C’est là où la circulation de l’air entre en jeu.

Pour garantir qu’il y ait assez d’air frais et riche en oxygène dans votre espace de culture, nous vous recommandons d’investir dans un système de ventilation décent qui expulse l’air usé hors de l’environnement et qui apporte de l’air frais venu de dehors.

Les systèmes de ventilation peuvent être aussi simples que quelques ventilateurs stratégiquement placés, ou aussi sophistiqués qu’un système d’extraction d’air. Ce que vous choisissez dépend de vos préférences, de votre budget, de la discrétion que vous voulez (ou dont vous avez besoin) pour votre opération de culture. Nous nous pencherons plus en détail sur ces différents systèmes un peu plus loin.

L’IMPORTANCE DE LA CIRCULATION DE L’AIR

L’IMPORTANCE DE LA CIRCULATION DE L’AIR

La circulation de l’air est un moyen sûr de s’assurer que vos plants de cannabis aient accès à suffisamment d’oxygène. Mais ce n’est pas la seule raison de son importance.

Tout d’abord, une circulation de l’air adaptée est extrêmement importante pour minimiser les risques de moisissures des têtes et autres maladies.

Quand les plants respirent, ils produisent de l’eau, qui s’accumule généralement le long des feuilles et fleurs des plants de cannabis. Une accumulation de cette humidité est une des principales raisons de la pourriture des têtes et d’autres problèmes comme l’oïdium et la moisissure.

Une bonne circulation de l’air permet aussi de protéger vos plants des nuisibles de jardin, comme les araignées rouges et les mouches de terreau. Ces nuisibles ont du mal à vivre dans une zone bien ventilée et préfère les endroits où l’air stagne.

De plus, le flux d’air permet aussi de sécher la couche de surface du sol de vos plants, ce qui rend plus difficile la tâche pour que les nuisibles s’y reproduisent.

En faisant circuler l’air dans tout votre espace de culture, vous pouvez aussi uniformiser l’humidité et les températures dans tout l’environnement. C’est extrêmement important pour les grosses opérations de culture. En effet, des conditions stagnantes peuvent créer des poches de chaleur et d’humidité, ce qui peut affecter la croissance des plants concernés.

Enfin, exposer vos plants à la circulation d’air les aide à voir des tiges solides, ce qui est pratique quand ils commencent à fleurir et qu’ils ont besoin de supporter le poids des têtes.

COMMENT DONNER DE L’AIR FRAIS À VOS PLANTS DE CANNABIS

VENTILATEURS

Les ventilateurs sont un moyen relativement abordable et simple de faire circuler l’air dans votre espace de culture.

Idéalement, vous devez faire souffler l’air au-dessus et au-dessous de la canopée principale de vos plants. Nous vous recommandons donc d’avoir un ventilateur sur les plants et un sous la canopée principale.

Nous vous suggérons aussi d’avoir des ventilateurs tournants car ils sont peu coûteux à l’usage et produisent une bonne brise uniforme à travers une zone relativement grande, sans souffler trop d’air sur un seul plant.

Une fois que vous avez installé vos ventilateurs, vérifiez dans votre zone de culture si le courant d’air est bien uniforme et constant. Surveillez aussi les signes de feuilles endommagées par le vent, qui s’enroulent et se recroquevilles comme des « griffes ».

SYSTÈMES D’EXTRACTION D’AIR

Les systèmes d’extraction d’air sont bien plus sophistiqués qu’un simple système de ventilateurs. Mais ils sont bien plus coûteux à installer et à faire fonctionner. Cependant, ils permettent d’éliminer le vieil air stagnant de l’espace de culture et aident les plants à atteindre leur plein potentiel.

Les extracteurs d’air sont généralement installés au-dessus de la canopée des plants, car l’air chaud monte vers le plafond de la pièce. Beaucoup de lampes de culture sont livrées avec des extensions pour extracteur d’air, ce qui vous permet d’installer le tuyau d’extraction juste à côté de la lampe.

L’idée est simple ; alors que les ventilateurs aident à faire circuler l’air frais dans la pièce, les extracteurs d’air éliminent l’air épuisé.

Cependant, installer ces systèmes est beaucoup plus complexe et demande d’avoir une solide compréhension de la circulation de l’air dans votre espace de culture. Vous devez aussi calculer la puissance adéquate pour votre extracteur d’air, surtout si vous faites tourner une grande opération de culture, et prendre en compte bien d’autres aspects.