Quels Sont Les Risques Pour La Santé De La Weed Synthétique ?


Quels Sont Les Risques Pour La Santé De La Weed Synthétique ?

Spice ou K2 sont juste quelques noms donnés au cannabis synthétique, une gamme d’herbes fumables toxiques présentées comme produisant les mêmes effets que la weed normale. Mais que sont exactement ces produits, comment sont-ils fabriqués et sont-ils réellement aussi dangereux qu’on le dit ?

QU’EST-CE QUE LE CANNABIS SYNTHÉTIQUE ?

Le cannabis synthétique fait référence à un large éventail de substances chimiques qui sont présentées comme ressemblant aux composés présents dans la weed.

Ces produits sont généralement vendus dans de petits pochons dans les magasins pour fumeurs et stations services, ou sur internet via d’innombrables boutiques smoke et head shop en ligne. Le cannabis synthétique prend généralement la forme d’un mélange d’herbes hachées à fumer. Il est présenté aux consommateurs sans méfiance comme ayant les mêmes effets que le cannabis.

Il est très important de ne pas confondre le cannabis synthétique comme Spice ou K2 avec le THC synthétique comme Marinol. Le premier est un cocktail chimique imprévisible présentant un ensemble de graves risques pour la santé, alors que le dernier est un complément au THC utilisé à des fins médicinales.

COMMENT EST PRODUIT LE CANNABIS SYNTHÉTIQUE ?

Le THC est le principal composé psychoactif présent dans la weed. Le cannabis synthétique est produit à la base en prenant un composé synthétique censé produire des effets similaires au THC et en l’insérant dans un genre d’herbe hachée par aspersion ou immersion.

Les substances chimiques exactes dans le cannabis synthétique varient fortement. Dans la plupart des endroits, les autorités de lutte contre les drogues commencent à réprimer la weed synthétique après que des histoires d’horreur de personnes souffrant d’un large éventail de graves effets secondaires ont fait les gros titres.

Ceci signifie que les producteurs à l’origine du cannabis synthétique changent régulièrement la composition chimique de leur produit afin de se glisser dans les zones d’ombres de la loi.

L’HISTOIRE DES CANNABINOÏDES SYNTHÉTIQUES

L’histoire des cannabinoïdes synthétiques

Les cannabinoïdes synthétiques ont d’abord été créés dans les années 1980 par John Willian Huffman, diplômé de Harvard et professeur de chimie organique à l’Université Clemson, à Clemson en Caroline du Sud aux États-Unis.

Huffman utilisait ces composés synthétiques à des fins de recherche, afin de mieux comprendre les composés du cannabis, leur mode d’action et la façon dont ils interagissent avec le système endocannabinoïde humain.

Cependant, après avoir publié certains de ces travaux en 2008, un de ses cannabinoïdes (connu sous le nom de JWH-018) a été reproduit dans un laboratoire en Europe. Il a rapidement trouvé son chemin sur le marché et a été vendu sous le nom de « Spice ».[1]

À partir de là, les choses n’ont fait qu’empirer. Les fabricants de drogue ont produit des centaines de composés synthétiques et les ont expédié aux quatre coins du monde pour être vendus à des consommateurs innocents et ouverts aux expériences.

POURQUOI LE CANNABIS SYNTHÉTIQUE EST-IL DANGEREUX ?

Le cannabis synthétique est dangereux pour un large éventail de raisons. Tout d’abord, il peut être beaucoup plus fort que la weed normale. En fait, en 2014, une étude publiée dans Drug and Alcohol Dependence a découvert que ces cannabinoïdes pouvaient être entre 2 et 100 fois plus forts que le THC.[2]

De plus, l’étude a également découvert que les cannabinoïdes synthétiques et la weed synthétique pouvaient produire un large éventail d’effets secondaires extrêmement nocifs, dont :

  • Nausée et vomissement
  • Souffle court ou dépression respiratoire
  • Hypertension
  • Tachycardie
  • Douleur poitrinaire et contraction musculaire
  • Insuffisance rénale aiguë
  • Anxiété, agitation et psychose
  • Pensées suicidaires
  • Déficience cognitive

Autre raison de la dangerosité du cannabis synthétique, c’est qu’il est imprévisible. Les « cannabinoïdes » synthétiques sont produits en utilisant de l’alcool à haut degré ou des solvants acétone, puis intégrés dans une matière végétale par aspersion ou trempage.

Beaucoup de choses peuvent mal tourner durant le processus de production. Une aspersion ou immersion approximatives peuvent provoquer des « points chauds » chimiques dans le produit, qui sont extrêmement concentrés et puissants, et capables de produire des effets secondaires extrêmes.

De plus, comme aucun standard ne régule la qualité de ces produits, les consommateurs n’ont absolument aucune idée de ce qu’ils obtiennent. Les fabricants changent régulièrement le cocktail chimique qui compose leurs produits pour rester au-dessus de la loi. Il n’y a aucun moyen de les rendre responsables pour un produit particulièrement mauvais.

Il n’y a aussi aucun moyen pour le consommateur de vérifier l’analyse de puissance du produit, de gérer les doses en sécurité, ou même d’être sûr de savoir quel cannabinoïde il consomme.

TOUTES LES WEED SYNTHÉTIQUES SONT-ELLES DANGEREUSES ?

À moins d’avoir un moyen de réglementer les produits de cannabis synthétique, vous ne pouvez simplement pas être sûr de leur sécurité. Afin de pouvoir consommer une substance en toute sécurité, vous devez pouvoir savoir quelle est sa puissance, comment l’administrer correctement pour obtenir les effets désirés, ce qu’elle contient, etc.

Enfin, vous devez aussi avoir un point de contact que vous pouvez joindre pour plus d’informations sur le produit et en cas de réclamations/commentaires. Malheureusement, tant que ce n’est pas le cas, il est impossible de déclarer le cannabis synthétique comme sûr.

POURQUOI LES GENS CONSOMMENT TOUJOURS DE LA WEED SYNTHÉTIQUE ?

Après avoir lu toutes les informations plus haut, vous vous demandez probablement pourquoi certains sont prêts à expérimenter avec une substance si peu fiable et potentiellement dangereuse.

Eh bien, tout est question de légalité. Malheureusement, nous avons été conditionnés pour croire que tout ce qui est légal est sûr et fiable. Mais il existe de nombreux exemples où ce n’est pas le cas, et le cannabis synthétique en est juste un.

En légalisant le cannabis, le marché pour les substances synthétiques comme Spice ou K2 disparaîtra littéralement. En attendant, il y aura toujours un marché pour ces substances, constitué principalement de consommateurs innocents à la recherche d’un peu de « sensations » mais qui s’inquiètent de se faire arrêter par la police.

NOTRE CONSEIL ?

Ne touchez simplement pas à ce truc …

Les références

  1. ^ NCBI, Hijacking of Basic Research: The Case of Synthetic Cannabinoids, récupéré December-06-2018
    Lien
  2. ^ NCBI, Synthetic Cannabinoids: Epidemiology, Pharmacodynamics, and Clinical Implications, récupéré December-06-2018
    Lien