Weed the People (2018): critique


Weed the People (2018): critique

Weed The People est un documentaire d’Abby Epstein qui montre le traitement du cancer avec du cannabis médical. Le film se concentre principalement sur le combat des enfants malades et de leurs parents. Il montre leurs progrès et présente des arguments convaincants en faveur de l’utilisation de l’huile de cannabis comme traitement contre le cancer.

Les résultats du traitement au cannabis sont miraculeux et soulèvent des questions quant à son utilisation limitée. Tout au long du film, Epstein développe et communique un message d’espoir. Espérons que les patients pourront surmonter leurs souffrances avec du cannabis médical et que le sujet sera pris au sérieux par davantage de médecins et de chercheurs.

LE POSITIF

Weed The People donne aux téléspectateurs un aperçu très instructif de l’état actuel du statut de la marijuana à des fins médicales aux États-Unis. Une partie importante du documentaire est consacrée à l’exploration du manque de recherche sur les utilisations médicales de la marijuana et le manque de soutien du gouvernement fédéral pour le cannabis comme traitement médical. Malgré des preuves anecdotiques démontrant les avantages médicaux évidents de la marijuana, le cannabis est toujours classé comme une drogue de catégorie 1.

Weed The People fait un excellent travail en démontrant que le problème est directement lié au gouvernement américain et à l’industrie pharmaceutique. Tout au long du film, de nombreux professionnels de la santé partagent leurs frustrations face au manque de soutien pour la marijuana médicale.

Le documentaire d’Epstein est inspirant. Il suscite espoir et optimisme quant à l’avenir de la marijuana à des fins médicales, des traitements contre le cancer, et des patients atteints de cancer. Le documentaire montre bien comment les gens peuvent surmonter leurs préjugés personnels lorsqu’ils sont confrontés à des difficultés personnelles. Son étude des personnes et des motivations des producteurs de cannabis axés sur la santé suscite de l’espoir dans la lutte. Epstein montre comment les gens peuvent changer et comment ils peuvent s’unir dans un même but positif.

LE MOINS BON

LE MOINS BON

Le documentaire d’Epstein n’explore pas complètement la question de la prohibition concernant la marijuana médicinale. Bien que réconfortant, le récit du film, centré sur l’enfant, est quelque peu manipulateur sur le plan émotionnel. Le film ne donne tout simplement pas la parole aux opposants à la marijuana à des fins médicales. Cela est particulièrement évident lorsqu’un des parents obtient de l’huile de cannabis contenant de l’alcool à friction. La possibilité d’un produit contaminé n’est qu’un des risques sur le dosage de l’huile de cannabis qui n’est pas complètement exploité.

De plus, le film ne creuse pas le sujet financier de la marijuana médicale. Des sujets comme les « cannapreneurs » et la résistance à la légalisation sont si complexes qu’ils pourraient avoir leurs propres documentaires.

LE MOT DE LA FIN

Le documentaire d’Abby Epstein est très instructif et éducatif, mais il aurait pu l’être encore plus. Le film est stimulant sur le plan émotionnel et capte l’attention du public grâce à son écriture réconfortante et optimiste.

Malgré son intentionnel parti pris, le documentaire soulève de très bonnes questions sur l’état de la recherche sur la marijuana et sur les responsables de cette recherche. De plus, il implique avec justesse le gouvernement fédéral et l’industrie pharmaceutique dans le refus et le rejet de la marijuana comme légitime traitement médical.

Weed The People vaut vraiment le coup d’être regardé. Si vous vous intéressez à la marijuana médicinale et à la politique qui la régit, ne le manquez pas !